Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 11:39
 

LES VALEURS DE L'EDUCATION CHRETIENNE

(liste non exhaustive, en vrac – les références sont celles de la traduction Segond)


L'amour du prochain (Jean 13:34)

La reconnaissance de la valeur spécifique de chacun ( de ses dons et qualités) / la valorisation / le respect de chacun / pas d'acception de personne (Phil.2:3-5, Rom.12:10,  Rom.2:11)

 L'unité dans la famille (Eph. 4:3)

 L'esprit de service / d'entraide (I Pi. 4:10, Gal.5:13)

 La persévérance / les notions de discipline personnelle, d'efforts, de travail bien fait et mené à son terme (Marc 13:13 par exemple)

L'humilité (Eph.4:2)

L'acceptataion des difficultés et échecs de la vie comme possibilité de progression / forger une mentalité de vainqueur (Rom.5 :3-4)

Le pardon / la miséricorde (Col.3:13)

L'encouragement / l'exhortation (Héb. 10:24, I Thes.5:11)

Le partage + le respect et l'accueil de ce qu'on vit / ressent : sentiments et émotions ... (Gal.6:2)

Le don / la générosité (Actes 20:35)

La convivialité / l'acceuil / l'hospitalité (Rom.15:7)

La reconnaissance à Dieu et aux autres (Col.1:12, Col. 3:15)

La foi (I Cor.16 :13)

La patience (Eph.4:2)

La réflexion avant d'agir / le bon sens / l'équilibre / la sagesse (Col.1:9 à 11)

La simplicité (Eph.6:5)

La paix (Marc 9:51)

La gestion des conflits / la résolution des problèmes selon des principes et valeurs bibliques (Gal.5 par exemples et d'autres passages des épîtres)

La joie / l'épanouissement de tous les aspects de la personne (I Thes. 5:16)

La vérité (Col.3:9)

La justice et l'équité (I Tim.6:11)

La consolation / le soutien (I Thes.4:18)

La festion du temps et les priorités (Eccl. 3:1 à 8)

La soumission (Eph.5:21)

La saine liberté (I Cor. 6:12)

L'amabilité (I Tim.6:11)

L'attachement à Dieu (I Tim.6:11 aussi)

La prière (Jacq.5:16)

L'adoration (Ap.14:7)

 

Voir également les fruits de l'Esprit en Galates 5:22 et toutes les exhortations que l'on trouve sur les relations chrétiennes dans les différentes épîtres.

 

 

Bibliographie : Les uns les autres, Alfred Kuen, Editions Emmaüs, 1995.




LE ROLE DES PARENTS DANS L'EDUCATION CHRETIENNE

( la quasi-totalité des propos ci-dessous sont des reprises du texte de Dr. Hubert Hartzler :''le mandat biblique pour une école chrétienne'')

 

 

 

La Bible donne des directives très claires en matière d'éducation des enfants.

 

Les enfants étant un don de Dieu, c'est aux parents qu'incombe la responsabilité première de leur éducation. (Cf Psaume 127:3)

 

Chaque enfant est créé par Dieu à son image (cf Genèse 1:27) et confié aux parents qui sont responsables de l'éduquer selon Sa Parole.

 

Deutéronome 6 : 6-7 :

Tout d'abord le mot ''coeur'' : c'est aussi bien l'intellect (Gen.6:5) que les émotions (Gen.6:6) et la volonté (Gen.8:21). Dieu nous demande de garder Ses préceptes divins dans nos pensées, de L'aimer, ainsi que Sa Parole, avec affection, et d'exercer notre volonté pour la mettre en pratique (cf Psaume 119:11).

 

Le terme ''inculquer'' ensuite : le terme hébreu veut dire ''mettre l'eau à la bouche pour apprendre''. Et cette activité sera mise en pratique quelque soit l'activité du moment ( être assis dans son foyer, être en voyage, le soir, le matin, ...). En d'autres termes, les parents sont amenés à intégrer la Parole de Dieu dans chaque aspect de la vie de leurs enfants. Et cet enseignement informel et continuel n'est possible que s'ils gardent eux-mêmes cette Parole dans leur coeur.

 

 

Ephésiens 6:4 : L'essence de ce verset est que Dieu exhorte les parents chrétiens à élever ( = former, guider vers la maturité) leurs enfants en les corrigeant et en les instruisant. Mais que signifie l'expression corriger et instruire selon le Seigneur ? Le mot grec traduit par corriger veut dire '' la formation de l'enfant''. Cela signifie ''donner la direction, instruire ou former.'' Et le mot grec traduit par ''instruire'' signifie '' former par la parole d'encouragement'' et comporte aussi la connotation d' ''avertir ou reprendre''. Ainsi, Ephésiens 6:4 peut être résumé par ''les former dans la direction et l'encouragement du Seigneur''.

 

Autrement dit, quand les pères (et les mères) élèvent leurs enfants, ils ne doivent pas négliger la dimension spirituelle de leur éducation. TOUTES les interactions avec leurs enfants se feront d'après les exigences / normes du Seigneur, telles qu'elles sont révélées dans les Ecritures. La meilleure façon de préparer les enfants à affronter la vie, c'est en leur inculquant les préceptes justes du Seigneur.

 

Remarque sur le verbe ''irriter'' : c'est un avertissement contre un style de discipline autoritaire et dur qui va finalement briser l'esprit de l'enfant (cf Col.3:21). Des exigences irréalisables, une sévérité démesurée et des critiques incessantes produiront de l'amertume au lieu de la croissance. Des parents qui instruisent, avertissent et corrigent sous l'emprise de l'irritation ou de l'amertume entravent le processus de formation et, à terme, le développement futur de l'enfant. ( Mais à l'inverse, une absence de cadre / repères produira un vide chez l'enfant qui le conduira à chercher ailleurs et souvent de la plus mauvaise manière ce que ses parents n'ont pu lui donner. Cf I Cor. 6:12).

 

Ni le légalisme ni le laxisme ne sont la norme en matière d'éducation chrétienne.

 

Tout ceci implique que les parents aient une perception biblique de l'existence et l'appliquent dans leurs propres vies. Les parents sont amenés à croître ''dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ'' (2 Pi. 3:18), notamment en étudiant la Bible. En tant que parents, nous ne pouvons pas corriger et instruire nos enfants dans le Seigneur si nous ne sommes pas nous-mêmes disciplinés à recevoir les instructions et les respecter. Nous sommes appelés à être ''un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en esprit, en foi, en pureté?'' (I tim.4:12).

 

 

Charles Spurgeon : ''Les parents pèchent ... quand ils excluent la religion de l'éducation de leurs enfants.....En tant que parents, ne nous rendons jamais coupables d'oublier la formation religieuse de nos enfants ! Car alors, nous serons peut-être responsables de la perdition de leurs âmes.''

 

 

 

 

 

 

 

 

QUELQUES PISTES CONCRETES

(liste non exhaustive et en vrac)

 

 

Etre soi-même des modèles. ( ATTENTION : cela ne signifie pas voir atteint la perfection mais être en marche vers le but, avec nos réussites mais aussi nos échecs.)


Veiller sur notre langage.


Développer une bonne relation avec son enfant.

être disponible, aimer d'un amour inconditionnel, être créatif avec lui, communiquer encore et encore ...


Considérer que la vie est une salle de culte permanent : il est possible de prier / louer / adorer à n'importe quel moment de la journée et n'importe où.

vivre cela avec son enfant de manière spontanée.


L'enseignement le plus opportun est celui qui répond à des questions de l'enfant. Il est en relation avec la vraie vie.

ne pas hésiter à interrompre notre activité pour répondre avec une pensée biblique à toute question posée par l'enfant ( ce qui ne signifie pas citer la Bible à tout bout de champ ou assomer son enfant avec des versets).


Ne pas avoir une vie chrétienne du dimanche .

les valeurs chrétiennes ''infusent'' notre quotidien (à la maison, au travail, en vacances, ... que l'on soit ou non en présence de l' enfant).


Structurer / organiser la vie de famille pour donner des repères sécurisants à l'enfant et développer en lui certaines aptitudes.

pour sécuriser : que l'enfant sache ce qui est permis / interdit ( concerne aussi les jeux/jouets/ fréquentations et ce que l'enfant met devant ses yeux en regardant la télé, l'ordinateur ou des livres), règles de bienséance / politesse / respect, rythme de vie régulier et respectueux des besoins de l'enfant (hygiène de vie : sommeil alimentation, ...), ....

pour développer des aptitudes : faire participer l'enfant à la vie de famille dès son plus jeune âge en tenant compte de ses capacités/dons mais aussi des nécessités familiales : tâches ménagères (aussi pour les garçons !!!), aide aux plus jeunes, ''faire avec'' papa ou maman (bricoler, cuisiner,...)



Développer un esprit de famille en prenant le temps de vivre ensemble (se promener, jouer, louer, prier, visiter des personnes dans le besoin ensemble, ...).


Prendre au sérieux les sentiments de l'enfant. Ne pas se moquer de lui. Ne pas minimiser ce qu'il ressent. TOUS les sentiments ont le droit d'être exprimés.


Ne pas comparer les enfants entre eux ou prononcer des paroles négatives à leur encontre.


Tenir les promesses qui sont faites à l'enfant.


Ne pas avoir des attentes démesurées.


Ne pas exiger plus de l'enfant que nous n'exigeons de nous-mêmes.


Ne pas confondre autorité et autoritarisme.


Ne pas culpabiliser l'enfant.


Ne pas rejeter l'enfant.


Amener l'enfant à prendre des décisions en l'accompagnant / guidant dans sa réflexion selon les valeurs bibliques.


Respecter le rythme personnel de développement de chaque enfant et adapter si besoin notre manière de l'éduquer( il y a des enfants lents/rapides, plus ou moins vif d'esprit, plus ou moins matures, etc ...mais les uns ne sont pas plus meilleurs ou mauvais que les autres).


Oser faire confiance à l'enfant, le laisser prendre des initiatives et observer comment il agit / pense pour l'orienter si besoin.


ETC, ETC .....




 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by heureusemaman - dans Education chrétienne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de heureusemaman
  • Le blog de heureusemaman
  • : Le but de ce blog est d'encourager les femmes en tant qu'épouses, mères et maîtresses de maison, de soutenir la famille et la maternité en ces temps difficiles.
  • Contact

Profil

  • heureusemaman
  • Je suis une  heureuse maman de 6 enfants entre 17 ans et 32 mois, mère au foyer, animatrice LLL, responsable de rencontre de mamans et enseignante de mes propres enfants  dans le cadre du homeschooling.
  • Je suis une heureuse maman de 6 enfants entre 17 ans et 32 mois, mère au foyer, animatrice LLL, responsable de rencontre de mamans et enseignante de mes propres enfants dans le cadre du homeschooling.

Ma p'tite famille :

Le papa : 47 ans, originaire de la Guadeloupe. Amoureux du jardinage et du bricolage. La maman 44 ans, institutrice qui n'a plus exercé depuis ..... hum hum ..., animatrice de réserve de La Leche League, ancienne monitrice de portage des bébés en écharpe, créatrice du concept des Rencontres de Mamans ( voir article à ce sujet) Les enfants : L'aînée , 20 ans, scolarisée à la maison de la 6ème à la Terminale (Bac L), licenciée en Langues Etrangères Appliquées (anglais - japonais), actuellement en Master 1de LEA Affaires Internationales, orientation projets culturels et humanitaires, anglais, japonais, arabe - 2 années d'avance (détectée enfant précoce)- responsable scout - piano ( 6 ans de Conservatoire) , guitare - A déjà voyagé dans plusieurs pays (dont 1 semestre d'études à Nottingham et un stage d'études en Israël)- La seconde , 18 ans, scolarisée à la maison de la 6ème à la Terminale (bac ES avec option maths renforcés),1ère année de Licence Arts Plastiques, 1 an d'avance - engagée dans le scoutisme - piano - La troisième, 14 ans, scolarisée à la maison depuis le CE1, en 3ème, piano, gymnaste et scout- La quatrième, 12 ans, scolarisée à la maison depuis le CP, en 4ème, une année d'avance, aussi détectée précoce - équitation, lecture - La cinquième, 10 ans, scolarisée à la maison depuis la MS de maternelle, CM2- au Conservatoire en violon et chant - gymnaste et scout - La sixième, 5 ans, n'a jamais été à l'école, unschooling (apprend autrement qu'en travaillant pour le moment !), très créative ! Le 7ème : dans la patrie céleste depuis le second trimestre de grossesse. Le plus heureux de nous tous :-)

Recherche

PSAUME 128

Heureux es-tu toi qui révères l'Eternel
et qui suis les chemins qu'Il a tracés !
Tu profites du travail de tes mains
Tout ira bien pour toi et tu seras heureux ...
Ta femme sera comme une vigne féconde chargée de nombreux fruits
Et, autour de ta table,
Tes enfants ressembleront à des plants d'oliviers.
Ainsi sera béni tout homme qui révère l'Eternel ...

ENCOURAGEMENT

'' Aies foi dans ta foi

  Doute de tes doutes

  Ne mets pas ta foi dans tes doutes

  Ni tes doutes dans ta foi. "

 Michel Allard

Plus précieuse que les perles

"Une femme capable, intelligente et vertueuse,

qui est  qui peut la trouver ?

Elle est beaucoup plus précieuse que des bijoux

et sa valeur est loin au-dessus des rubis ou des perles."

Proverbes 31 : 10 (version anglaise)

Citation

'' EXERCEZ VOS ENFANTS A L'AUTODISCIPLINE

 PLUTÔT QU'A LA COMPLAISANCE

PENDANT QU'ILS SONT JEUNES. '

Nancy Campbell

 (traduction libre)

 

Sur l'allaitement ..

'' Nourri aux seins de ma mère ! '' Cantique des Cantiques 8 :1

'' Je me levai le matin pour allaiter mon fils. '' I Rois 3 : 21

'' Même chez les chacals, on donne à téter, (...) cette belle qu'est mon peuple devient aussi cruelle que les autruches de la steppe. '' Lamentations 4 : 3

'' ... Les bénédictions des mamelles et du sein. '' Genèse 49 : 25

'' ' Fais ce que bon te semble. Reste ici jusqu'à ce que tu l'aies sevré. Que seul le Seigneur accomplisse Sa Parole. ' La femme resta donc et elle allaita son fils jusqu'à ce qu'elle l'eût sevré. '' I Samuel 1 : 23

 

VOIR ARTICLE '' LE MATERNAGE DANS LA BIBLE ''

 http://heureusemaman.over-blog.fr/article-29589181.html

 

Amitié

Deux amis marchaient dans  le désert.

A un moment, ils se disputèrent et l'un des deux donna une gifle à l'autre.

Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit dans le sable :

'' Aujord'hui, mon meilleur ami m'a donné une gifle. ''

Ils continuèrent à marcher puis trouvèrent une oasis dans laquelle ils décidèrent de se baigner.

Mais celui qui avait été giflé manqua de se noyer et son ami le sauva.

Quand il se fut repris, il écrivit sur une pierre :

'' Aujourd'hui, mon meilleur ami m'a sauvé la vie. ''

Celui qui avait donné la gifle et avait sauvé son ami lui demanda :

'' Quand je t'ai blessé, tu as écrit sur le sable. Maintenant, tu écris sur la pierre. Pourquoi ? ''

L'autre ami répondit :

'' Quand quelqu'un nous blesse, nous devons l'écrire dans le sable : les vents du pardon peuvent l'effacer.

Mais quand quelqu'un fait quelque chose de bien pour nous, nous devons le graver dans la pierre : aucun vent ne peut l'effacer. ''

 

                                                                             Texte anonyme.