Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 17:17

J'ai déjà donné beaucoup de témoignages sur ce thème, que ce soit lors des Rencontres de Mamans ou sur mon blog. Pourtant je n'ai toujours pas épuisé le sujet tant j'aurai encore de choses à raconter.

Lorsque j'ai questionné le Seigneur pour savoir ce qu'Il souhaitait que je partage cette fois-ci, ce qui est venu à mon esprit, ce sont deux chants et un verset :

 

 

Deux chants : *  Entends mon cœur de JEM dont voici quelques extraits :

 

Tu sais mes espoirs, Seigneur Tu sais mes craintes

et mes mots sont bien trop petits pour dire l'amour que j'ai pour Toi ….

Entends le chant d'amour d'un enfant racheté

Je prendrai mes faibles mots pour dire quel Dieu merveilleux Tu es

Si tout comme la pluie les mots pouvaient couler

et si j'avais l'Éternité, je ne pourrai pas l'exprimer

Mais dans les battements de mon cœur,

Tu entendras toujours : '' merci pour la vie, pour la vérité et pour le chemin. ''

 

 

* Dieu est le soutien de mon cœur dont voici quelques extraits :

 

Je n'ai que Toi, que Toi dans le ciel.

Dieu est le soutien de mon cœur …

Si je suis faible ou même si je tombe, Dieu est le soutien de mon cœur...

Quand mon cœur était plein d'amertume

Je perdais la raison et je n'y voyais plus rien

Mais Dieu s'approcha pour me saisir la main

Dieu est le soutien de mon cœur.

 

 

* Un verset :

'' La corde à 3 brins ne rompt pas facilement. ''

Ecclésiaste 4 : 12

 

 

J'ai alors compris que cette fois-ci, il me fallait rendre un témoignage proclamant que :

 

'' oui, avec Dieu,c'est possible ! ''

 

 

Oui, avec Dieu c'est possible d'être un couple qui tient bon malgré les difficultés- aussi douloureuses et nombreuses soient-elles-, avec Dieu c'est possible de fonder une famille qui L'aime, avec Dieu c'est possible de devenir une maman heureuse, même si a priori tout semblait mal parti pour cela. Vous comprendrez mieux pourquoi je peux dire cela au travers de ce qui suit :

 

Mon mari et moi-même sommes issus chacun d'une famille dysfonctionnelle :

 

* Mon mari parce qu'il a grandi dans une famille monoparentale puis avec sa grande sœur à partir de l'âge de 12 ans lorsque sa maman est venue travailler en France pour pourvoir aux besoins de sa famille. Il n'a connu son papa qu'à l'âge de 18 ans et n'a donc pas eu d'exemple de père.

 

* Moi, j'ai grandi sur un champ de bataille, au milieu des cris et parfois coups de mes parents, avec une maman dépressive, qui se shootait avec des somnifères pour oublier la réalité et même avec de l'alcool vers la fin de sa vie. Les seuls contacts physiques qu'elle avait avec moi étaient des paires de claques et elle avait énormément de paroles dévalorisantes et destructrices à mon égard. Je n'avais pas été une enfant voulue et elle me l'a fait sentir tout au long de sa vie. J'étais privée de toute liberté. Au milieu de cet enfer, mon papa faisait le maximum pour essayer de nous protéger.

 

   

Je me suis convertie à l'âge de 19 ans et mariée quelques années après. La première fois que j'ai été en contact avec celui qui allait devenir mon mari, c'était pour l'entendre me sermonner à cause de poubelles non vidées dans le local qui était à la fois son lieu d'habitation et le lieu de rencontres des étudiants chrétiens que je fréquentais. Avant de nous fiancer, nous avons rompu 3 fois notre relations pour cause d'incompatibilité de caractères !! Entre le moment où nous avons envoyé les faire-parts et le jour du mariage, nous avons manqué de sagesse et de prudence dans notre relation et notre grande fille a été conçue. Et pour couronner le tout, nous sommes autant têtus l'un que l'autre et avons chacun un très fort caractère de meneur.

 

Autant dire que nous arrivions au mariage certes très amoureux l'un de l'autre et heureusement convaincus que nous avions l'approbation du Seigneur sur notre union, mais aussi avec de bien mauvaises cartes en main pour vivre une union paisible. Nous avons donc louvoyé pendant des années entre tempêtes et accalmies, parfois soutenus et aidés par des personnes matures, parfois solitaires dans nos combats. Je vous passe les détails, mais vu la description que je vous ai donné de nos passé respectif, vous pouvez aisément vous imaginer combien nous avons ramé pour maintenir notre union. Les personnes qui nous connaissent depuis de nombreuses années -parfois même depuis avant notre mariage – définissent toute notre union par un même mot : '' miracle '' !!

 

Oui, c'est un miracle parce que nous allons bientôt fêter nos 18 ans de mariage.

C'est un miracle parce que nous avons 6 enfants (et bientôt 7) enfants dont nous avons toujours, quelques soient nos difficultés, fait passer les besoins avant les nôtres et qui grandissent de manière à peu près équilibrée.

C'est un miracle parce que nos enfants, malgré les mauvais exemples que nous avons souvent été, s'attachent au Seigneur (notre aînée s'engage actuellement dans un groupe de louanges et désire se faire baptiser).

C'est un miracle parce que nous avons encouragé et donné l'espoir à beaucoup d'autres couples malgré nos multiples défaillances.

C'est un miracle parce que nous ne sommes jamais tombés dans une amertume durable.

C'est un miracle parce que nous n'avons jamais abandonné notre foi, et parce qu' au travers de toutes nos difficultés de couple, le Seigneur a forgé en nous un caractère qui ressemble davantage au Sien, et nous a fait grandir dans notre identité en Christ.

C'est un miracle parce que nous n'avons jamais cessé de nous aimer et ne sommes jamais tombés dans la haine l'un vis-à-vis de l'autre.

Et le miracle que nous vivons actuellement, c'est une relation apaisée, dans laquelle nous avons enfin appris à gérer les conflits de manière calme et à désamorcer les tensions à risque. Tout n'est pas encore parfait, loin de là, mais nous revenons de très très très loin et il n'y en a pas beaucoup qui aurait pris le risque de parier sur notre union jusqu'au jour d'aujourd'hui.

 

Ce miracle, 3 ingrédients l'ont rendu et le rendent encore possible :

 

* Si nous n'avions pas été une corde à 3 brins, le 3ème brin étant le Seigneur, il y a longtemps que celle-ci aurait craquée. A LUI va toute ma reconnaissance, tout mon amour et toute ma gloire.

 

* Nous n'avons jamais cessé de nous aimer.

 

* Nous avons toujours eu un grand sens des responsabilités et la volonté de ne pas rompre ce que Dieu a uni. Si nous n'avions pas eu la certitude que notre union était voulue de Dieu malgré toutes les apparences contraires, nous n'aurions jamais pu résister à toutes les tempêtes qui ont secoué la frêle barque de notre union.

 

'' C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et les deux ne feront plus qu'un …

Ainsi ils ne sont plus deux ; ils font un. Que l'homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni. ''

Matthieu 19 : 5-6

 

Alors, oui, c'est possible avec Dieu.

Ce que je suis aujourd'hui de positif dans ma vie de femme, d'épouse et de mère

et tout ce que je peux donner de bon aux autres,

c'est à Dieu seul que je le dois !

 

http://youtu.be/QMXNKRrnOAA

http://youtu.be/PqXBdNHexU0

 

Partager cet article

Repost 0
Published by heureusemaman - dans vie de couple
commenter cet article

commentaires

garence 30/06/2011 12:38


belle histoire moi je pense que dieu est present dans nos vies la grace qu il nous donne nous permet de traverser des etapes difficils et de nous tourner ,a la fin, nos regards sur lui moicar il
est le chemin la verite et la vie. j ai 24 ans je remercie vraiment dieu pour tous et par ce qu il a changer le coeur de votre mari ainsi que le votre
je t aime mon dieu merci encore je suite toute emueeeeeeeeeeeee du courage a vous que le seigneur continue a vous benir je t aime mon dieu


Présentation

  • : Le blog de heureusemaman
  • Le blog de heureusemaman
  • : Le but de ce blog est d'encourager les femmes en tant qu'épouses, mères et maîtresses de maison, de soutenir la famille et la maternité en ces temps difficiles.
  • Contact

Profil

  • heureusemaman
  • Je suis une  heureuse maman de 6 enfants entre 17 ans et 32 mois, mère au foyer, animatrice LLL, responsable de rencontre de mamans et enseignante de mes propres enfants  dans le cadre du homeschooling.
  • Je suis une heureuse maman de 6 enfants entre 17 ans et 32 mois, mère au foyer, animatrice LLL, responsable de rencontre de mamans et enseignante de mes propres enfants dans le cadre du homeschooling.

Ma p'tite famille :

Le papa : 47 ans, originaire de la Guadeloupe. Amoureux du jardinage et du bricolage. La maman 44 ans, institutrice qui n'a plus exercé depuis ..... hum hum ..., animatrice de réserve de La Leche League, ancienne monitrice de portage des bébés en écharpe, créatrice du concept des Rencontres de Mamans ( voir article à ce sujet) Les enfants : L'aînée , 20 ans, scolarisée à la maison de la 6ème à la Terminale (Bac L), licenciée en Langues Etrangères Appliquées (anglais - japonais), actuellement en Master 1de LEA Affaires Internationales, orientation projets culturels et humanitaires, anglais, japonais, arabe - 2 années d'avance (détectée enfant précoce)- responsable scout - piano ( 6 ans de Conservatoire) , guitare - A déjà voyagé dans plusieurs pays (dont 1 semestre d'études à Nottingham et un stage d'études en Israël)- La seconde , 18 ans, scolarisée à la maison de la 6ème à la Terminale (bac ES avec option maths renforcés),1ère année de Licence Arts Plastiques, 1 an d'avance - engagée dans le scoutisme - piano - La troisième, 14 ans, scolarisée à la maison depuis le CE1, en 3ème, piano, gymnaste et scout- La quatrième, 12 ans, scolarisée à la maison depuis le CP, en 4ème, une année d'avance, aussi détectée précoce - équitation, lecture - La cinquième, 10 ans, scolarisée à la maison depuis la MS de maternelle, CM2- au Conservatoire en violon et chant - gymnaste et scout - La sixième, 5 ans, n'a jamais été à l'école, unschooling (apprend autrement qu'en travaillant pour le moment !), très créative ! Le 7ème : dans la patrie céleste depuis le second trimestre de grossesse. Le plus heureux de nous tous :-)

Recherche

PSAUME 128

Heureux es-tu toi qui révères l'Eternel
et qui suis les chemins qu'Il a tracés !
Tu profites du travail de tes mains
Tout ira bien pour toi et tu seras heureux ...
Ta femme sera comme une vigne féconde chargée de nombreux fruits
Et, autour de ta table,
Tes enfants ressembleront à des plants d'oliviers.
Ainsi sera béni tout homme qui révère l'Eternel ...

ENCOURAGEMENT

'' Aies foi dans ta foi

  Doute de tes doutes

  Ne mets pas ta foi dans tes doutes

  Ni tes doutes dans ta foi. "

 Michel Allard

Plus précieuse que les perles

"Une femme capable, intelligente et vertueuse,

qui est  qui peut la trouver ?

Elle est beaucoup plus précieuse que des bijoux

et sa valeur est loin au-dessus des rubis ou des perles."

Proverbes 31 : 10 (version anglaise)

Citation

'' EXERCEZ VOS ENFANTS A L'AUTODISCIPLINE

 PLUTÔT QU'A LA COMPLAISANCE

PENDANT QU'ILS SONT JEUNES. '

Nancy Campbell

 (traduction libre)

 

Sur l'allaitement ..

'' Nourri aux seins de ma mère ! '' Cantique des Cantiques 8 :1

'' Je me levai le matin pour allaiter mon fils. '' I Rois 3 : 21

'' Même chez les chacals, on donne à téter, (...) cette belle qu'est mon peuple devient aussi cruelle que les autruches de la steppe. '' Lamentations 4 : 3

'' ... Les bénédictions des mamelles et du sein. '' Genèse 49 : 25

'' ' Fais ce que bon te semble. Reste ici jusqu'à ce que tu l'aies sevré. Que seul le Seigneur accomplisse Sa Parole. ' La femme resta donc et elle allaita son fils jusqu'à ce qu'elle l'eût sevré. '' I Samuel 1 : 23

 

VOIR ARTICLE '' LE MATERNAGE DANS LA BIBLE ''

 http://heureusemaman.over-blog.fr/article-29589181.html

 

Amitié

Deux amis marchaient dans  le désert.

A un moment, ils se disputèrent et l'un des deux donna une gifle à l'autre.

Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit dans le sable :

'' Aujord'hui, mon meilleur ami m'a donné une gifle. ''

Ils continuèrent à marcher puis trouvèrent une oasis dans laquelle ils décidèrent de se baigner.

Mais celui qui avait été giflé manqua de se noyer et son ami le sauva.

Quand il se fut repris, il écrivit sur une pierre :

'' Aujourd'hui, mon meilleur ami m'a sauvé la vie. ''

Celui qui avait donné la gifle et avait sauvé son ami lui demanda :

'' Quand je t'ai blessé, tu as écrit sur le sable. Maintenant, tu écris sur la pierre. Pourquoi ? ''

L'autre ami répondit :

'' Quand quelqu'un nous blesse, nous devons l'écrire dans le sable : les vents du pardon peuvent l'effacer.

Mais quand quelqu'un fait quelque chose de bien pour nous, nous devons le graver dans la pierre : aucun vent ne peut l'effacer. ''

 

                                                                             Texte anonyme.