Méditations pour chacune : semaine 42

Publié le par heureusemaman

 

'' Que les femmes ... s'attachent à enseigner le bien ... ''

Tite 1 : 3 à 5

 

 

Quel est le bien dont il est ici question ? Tout simplement ce qui  est généralement  appelé la transmission de mère à fille ou de femme à femme mais, qui, malheureusement, se perd de plus en plus :

* comment avoir, dans son foyer, un comportement digne de Dieu ? (verset 3)

* comment aimer son mari de telle sorte qu'il se sente aimé ? (verset 4)

* comment aimer ses enfants de telle sorte qu'ils se sentent inconditionnellement aimés tout en recevant un cadre, des limites, une discipline ? (verset 4)

* comment mener une vie équilibrée dans chaque domaine de nos vie ? (verset 5)

* comment gérer un foyer (intendance, ménage, linge, ordre, rangement, organisation, finances, etc etc) ? (verset 5)

* comment vivre une relation de couple conforme à la volonté divine ? (verset 5)

 

Autant de domaines où l'Evangile apporte des réponses, des pistes, des repères bien concrets. Autant de raisons pour les femmes de se retrouver entre elles, pour échanger à la lumière de la Parole de Dieu sur le CONCRET de leur vie quotidienne. Autant d'occasions de progresser spirituellement et de constater que la vie spirituelle n'est jamais déconnectée de la réalité de la vie. Autant d'activités liées au foyer où nous avons l'occasion d'exprimer, de semer quelque chose de divin dans ceux qui et pour ceux qui constituent notre maisonnée.

Pour Dieu, ce que nous faisons en tant que femme dans nos foyers n'est ni insignfiant ni méprisable ni ennuyeux. Ce sont des bonnes choses, c'est le bien. Et si nous apprenons à les considérer comme des bénédictions, si nous considérons nos activités selon la loi divine qui dit que nous récoltons ce que nous semons (tôt ou tard), si nous comprenons que nos actions auront toujours un effet boomerang sur nous, alors nous accomplirons certainement (encore plus) joyeusement nos activités liées à l'intendance et l'entretien de notre foyer, nous mettrons (plus) de zèle à avoir des relations selon le modèle divin avec notre mari et nos enfants. C'est un travail de toute une vie, mais il est porteur de bénédictions. Nous ne sommes pas perdantes lorsque nous prenons soin de notre foyer et des nôtres, nous semons le bien lorsque nous partageons avec d'autres femmes sur ces questions bien concrètes de nos vies. Nous sommes gagnantes !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article