Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 16:23
 

ACCUEILLIR UN (NOUVEL) ENFANT

 

 

Matthieu 18:5 : ''Qui accueille en mon nom un enfant m'accueille moi-même.''

Maman, quelle que tu sois,, en acceptant d'accueillir un enfant dans ton sein maternel, en acceptant de le nourrir de ton sein, en acceptant de le porter sur ton sein, tu agis ainsi comme si tu accueillais le Seigneur au sein de ta maison, mais aussi au sein de ton être le plus profond. Considère-le ainsi les jours où la vie te semblera difficile avec ou à cause de cet enfant.

 

Esaïe 54 : '' Elargis l'espace de ta tente, les toiles de tes demeures, qu'on les distende ! Ne ménage rien ! Allonge tes cordages et tes piquets, fais-les tenir, car à droite et à gauche tu vas déborder ...''

Maman, prépare certes l'espace dans ta maison pour ton (nouveau) bébé, mais élargis aussi l'espace de ton coeur, mets-y toutes tes pensées, car ton coeur débordera d'amour pour cet enfant.

''Ne crains pas, ...car celui qui t'a faite, c'est ...le Seigneur, le Tout-Puissant...Car, telle une femme abandonnée et dont l'esprit est accablé, le Seigneur t'a rappelée...''

Maman, ne crains pas pour l'issue de ta grossesse, Dieu tient tout entre Ses mains et Il te confie (à nouveau) la vie, une vie, Sa vie. Ne demeure pas dans l'accablement, mais ''réjouis-toi, stérile, toi qui n'enfantais plus ... car les voici en foule, les fils de la désolée...''

Et aussi : ''Tous tes enfants seront disciples du Seigneur, et grande sera la paix de tes enfants.''

Proclame cela Maman, prie lorsque les relations sont tendues, difficiles avec tes enfants, qu'ils rejettent peut-être même les choses spirituelles. Réclame cela au Seigneur Maman, c'est ton héritage spirituel et le leur !

Et enfin : ''Qui complote contre toi, devant toi s'écroulera ...Toute arme fabriquée contre toi ne saurait aboutir, toute langue levée contre toi en jugement, tu la convaincras de culpabilité.''

Maman, lorsque sur ton chemin tu croises des regards désapprobateurs sur ton ventre rond, lorsque tu entends des murmures sur la folie ou l'inconscience d'avoir un enfant pour quelque raison que ce soit, si des pensées viennent t'accuser au milieu de la nuit ou du désarroi, renvoie-les. Ne laisse ni les regards, ni les paroles, ni les pensées venir te pourrir la vie. Que chaque parole qui veut venir à toi pour te condamner soit renvoyée à son auteur et qu'elle/qu'il soit jugée par le Défenseur de ton âme, par Celui que tu honores en accueillant la vie qu'Il te donne.

 

Luc 1:46-49 : ''Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit s'est rempli d'allégresse à cause de Dieu, mon Sauveur, parce qu'Il a porté Son regard sur Son humble servante. Oui, désormais, toutes les générations me diront bienheureuses, parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses.''

Maman, je t'invite à te placer dans le même état que Marie. Elle ne s'attendait pas à porter un bébé, elle a été prise par surprise par Dieu et, humainement parlant, elle n'était pas dans les conditions requises pour être mère puisqu'elle n'était pas encore mariée (ce qui à l'époque était grave). Toi aussi peut-être, tu ne t'attendais pas à ce bébé, toi aussi tu as été surprise, toi aussi peut-être tu ne te sens pas humainement digne de porter ce bébé . Mais sache que ce bébé est la preuve que Dieu porte sur toi un regard favorable car Il te fait confiance en te confiant ce petit être et Il t'honore en même temps d'un précieux cadeau. Qui sait, à part Lui, ce que sera ce petit être humain qui croît en ton sein ? Peut-être sera-ce un grand homme de Dieu, un puissant instrument entre les mains du Roi des rois pour accomplir des miracles, apporter l'évangile là où personne n'a osé le faire, ou ? Ou ? Etc ...

Regarde vraiment comme un privilège, Maman, de porter en ton sein une personne à laquelle Dieu a pensé avant la fondation du monde et pour laquelle Il a des oeuvres bonnes préparées d'avance.(cf Ephésiens 2). Dieu n'est pas pris de court !

 

I Timothée 2:15 : '' Elle sera sauvée par sa maternité, à condition de persévérer dans la foi, l'amour et la sainteté, avec modestie.''

Ouah ! Verset bien énigmatique que les plus grands théologiens n'arrivent pas à expliquer, du moins ceux qui n'en ont pas profité pour maintenir la femme en dehors de toute sphère d'influence de la société !

Maman, personnellement je prends ce verset comme l'une des définitions de mon appel et de mon ministère sur cette terre. Nous sommes chacun ici-bas pour une tâche précise. La mienne ne serait-elle pas d'accueillir les vies que Dieu me confie et les refuser ne me conduirait-il pas à manquer le but – ce qui est la définition même du péché ..?? Serait-ce aussi ton appel ici-bas pour cet enfant à venir, pour d'autres peut-être ? A toi de considérer cela, mais rappelle-toi que porter et donner la vie, c'est participer à l'oeuvre-même de la Création. Quel honneur n'est-ce pas ? Quelle place de premier choix !

 

Psaume 127:1 : ''Si le Seigneur ne bâtit la maison, ses bâtisseurs travaillent pour rien...''

Maman, ne bâtit pas ta maisonnée toute seule. Bâtis-la avec l'aide de Dieu, sinon tu t'épuiseras beaucoup pour peu de résultats. En toutes choses, confie-toi en Dieu. Que ce petit être qui grandit en toi sois bâti tout au long de sa vie par les divines mains du Grand Maître ! Ce sera d'ailleurs souvent au travers de tes propres mains que Dieu le bâtira ...

 

Genèse 1:28 : ''Soyez féconds !''

Maman, tu es à 100% dans le plan de Dieu ! Rappelle-le toi les jours où tu doutes et fais-Lui confiance pour te donner tout ce dont tu as besoin dans chaque domaine de ta vie.

 

Sois bénie, maman qui que tu sois !!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by heureusemaman - dans encouragements
commenter cet article

commentaires

Julieta 29/12/2015 00:03

Quel magnifique et sublime meSSAGE rempli d'amour et D'Esprit Saint!!!!
Merci beaucoup cetait vraiment une bénédiction de lire !!!

heureusemaman 29/12/2015 12:39

Merci !

Présentation

  • : Le blog de heureusemaman
  • Le blog de heureusemaman
  • : Le but de ce blog est d'encourager les femmes en tant qu'épouses, mères et maîtresses de maison, de soutenir la famille et la maternité en ces temps difficiles.
  • Contact

Profil

  • heureusemaman
  • Je suis une  heureuse maman de 6 enfants entre 17 ans et 32 mois, mère au foyer, animatrice LLL, responsable de rencontre de mamans et enseignante de mes propres enfants  dans le cadre du homeschooling.
  • Je suis une heureuse maman de 6 enfants entre 17 ans et 32 mois, mère au foyer, animatrice LLL, responsable de rencontre de mamans et enseignante de mes propres enfants dans le cadre du homeschooling.

Ma p'tite famille :

Le papa : 47 ans, originaire de la Guadeloupe. Amoureux du jardinage et du bricolage. La maman 44 ans, institutrice qui n'a plus exercé depuis ..... hum hum ..., animatrice de réserve de La Leche League, ancienne monitrice de portage des bébés en écharpe, créatrice du concept des Rencontres de Mamans ( voir article à ce sujet) Les enfants : L'aînée , 20 ans, scolarisée à la maison de la 6ème à la Terminale (Bac L), licenciée en Langues Etrangères Appliquées (anglais - japonais), actuellement en Master 1de LEA Affaires Internationales, orientation projets culturels et humanitaires, anglais, japonais, arabe - 2 années d'avance (détectée enfant précoce)- responsable scout - piano ( 6 ans de Conservatoire) , guitare - A déjà voyagé dans plusieurs pays (dont 1 semestre d'études à Nottingham et un stage d'études en Israël)- La seconde , 18 ans, scolarisée à la maison de la 6ème à la Terminale (bac ES avec option maths renforcés),1ère année de Licence Arts Plastiques, 1 an d'avance - engagée dans le scoutisme - piano - La troisième, 14 ans, scolarisée à la maison depuis le CE1, en 3ème, piano, gymnaste et scout- La quatrième, 12 ans, scolarisée à la maison depuis le CP, en 4ème, une année d'avance, aussi détectée précoce - équitation, lecture - La cinquième, 10 ans, scolarisée à la maison depuis la MS de maternelle, CM2- au Conservatoire en violon et chant - gymnaste et scout - La sixième, 5 ans, n'a jamais été à l'école, unschooling (apprend autrement qu'en travaillant pour le moment !), très créative ! Le 7ème : dans la patrie céleste depuis le second trimestre de grossesse. Le plus heureux de nous tous :-)

Recherche

PSAUME 128

Heureux es-tu toi qui révères l'Eternel
et qui suis les chemins qu'Il a tracés !
Tu profites du travail de tes mains
Tout ira bien pour toi et tu seras heureux ...
Ta femme sera comme une vigne féconde chargée de nombreux fruits
Et, autour de ta table,
Tes enfants ressembleront à des plants d'oliviers.
Ainsi sera béni tout homme qui révère l'Eternel ...

ENCOURAGEMENT

'' Aies foi dans ta foi

  Doute de tes doutes

  Ne mets pas ta foi dans tes doutes

  Ni tes doutes dans ta foi. "

 Michel Allard

Plus précieuse que les perles

"Une femme capable, intelligente et vertueuse,

qui est  qui peut la trouver ?

Elle est beaucoup plus précieuse que des bijoux

et sa valeur est loin au-dessus des rubis ou des perles."

Proverbes 31 : 10 (version anglaise)

Citation

'' EXERCEZ VOS ENFANTS A L'AUTODISCIPLINE

 PLUTÔT QU'A LA COMPLAISANCE

PENDANT QU'ILS SONT JEUNES. '

Nancy Campbell

 (traduction libre)

 

Sur l'allaitement ..

'' Nourri aux seins de ma mère ! '' Cantique des Cantiques 8 :1

'' Je me levai le matin pour allaiter mon fils. '' I Rois 3 : 21

'' Même chez les chacals, on donne à téter, (...) cette belle qu'est mon peuple devient aussi cruelle que les autruches de la steppe. '' Lamentations 4 : 3

'' ... Les bénédictions des mamelles et du sein. '' Genèse 49 : 25

'' ' Fais ce que bon te semble. Reste ici jusqu'à ce que tu l'aies sevré. Que seul le Seigneur accomplisse Sa Parole. ' La femme resta donc et elle allaita son fils jusqu'à ce qu'elle l'eût sevré. '' I Samuel 1 : 23

 

VOIR ARTICLE '' LE MATERNAGE DANS LA BIBLE ''

 http://heureusemaman.over-blog.fr/article-29589181.html

 

Amitié

Deux amis marchaient dans  le désert.

A un moment, ils se disputèrent et l'un des deux donna une gifle à l'autre.

Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit dans le sable :

'' Aujord'hui, mon meilleur ami m'a donné une gifle. ''

Ils continuèrent à marcher puis trouvèrent une oasis dans laquelle ils décidèrent de se baigner.

Mais celui qui avait été giflé manqua de se noyer et son ami le sauva.

Quand il se fut repris, il écrivit sur une pierre :

'' Aujourd'hui, mon meilleur ami m'a sauvé la vie. ''

Celui qui avait donné la gifle et avait sauvé son ami lui demanda :

'' Quand je t'ai blessé, tu as écrit sur le sable. Maintenant, tu écris sur la pierre. Pourquoi ? ''

L'autre ami répondit :

'' Quand quelqu'un nous blesse, nous devons l'écrire dans le sable : les vents du pardon peuvent l'effacer.

Mais quand quelqu'un fait quelque chose de bien pour nous, nous devons le graver dans la pierre : aucun vent ne peut l'effacer. ''

 

                                                                             Texte anonyme.