Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 21:46

Dans notre grande famille (dont les enfants ont entre 20 mois et 16 ans et demi à l'heure où j'écris cet article), nous n'avons qu'une vieille télévision de 20 ans qui ne capte plus aucune chaîne puisque raccordée à rien du tout et qui ne sert que d'écran pour visionner des DVD soigneusement choisis quant à leur contenu et 2 ordinateurs de récupération dont un sert pour internet et l'autre de bureau informatique. On peut y ajouter une vieille radio de plus de 10 ans pour écouter les infos et quelques CD.

Est-ce à dire que nous sommes férocément anti - télé, anti-ordi, anti-ceci et anti-cela ?  Bref, anti-média et anti-culture ?

Est-ce à dire que nous considérons ces choses tellement diaboliques, comme le pensent certains chrétiens, que nous voulons les éliminer radicalement de notre foyer  afin de ne pas mettre devant les pas de nos enfants des chemins de perdition ?

Et bien je ne donnerai aucune réponse radicale car les choses ne sont pas si simples que certains veulent bien le dire et je crois que cette question mérite d'être traitée avec sagesse et équilibre.

Si nous n'avons pas la télévision (depuis 6 ans maintenant), c'est parce que nous avons constaté qu'elle était une '' voleuse de vie de famille ''  : il y a toujours quelque chose qui semble intéressant à regarder, il y a les infos (ou le téléfilm x ou y) à ne pas manquer et qui finissent par imposer l'heure du repas au détriment d'autres paramètres, il y a ..., il y a ....  De plus, la télévision est souvent une source de désinvestissement parental et familial tant il est facile d'appuyer sur un bouton quand les enfants agacent ou de se ''coller '' devant l'écran  quand un coup de fatigue arrive plutôt que de prendre courage pour poursuivre son travail ou d' aller réellement se reposer. Et  il faut bien reconnaître enfin que les programmes sont souvent ou nuls, ou déprimants ou carrément - effectivement - porteurs de valeurs aux antipodes de celles de la Bible et de la vie chrétienne, et de ce fait pouvant nous entraîner dans des voies peu honorables, voire perverses. 

Toutefois, concernant ce dernier point,  je pense qu'il faut mettre dans le même panier internet, le cinéma, les panneaux publicitaires, la radio, les journaux et revues, la littérature (française et étrangère), les oeuvres d'art, la musique et tout ce qui touche le domaine de la culture, des médias et de la pensée en général. Car tous sont pervertis et instruments de perversion à un moment ou un autre. Si on prend la position énoncée par ceratins chrétiens, à savoir n'avoir aucune part avec ces choses là, on en arrive à une position qui devient intenable car si on voulait être cohérent, il ne resterait plus qu'à vivre en vase clos et à retirer tous nos enfants de toutes les écoles publiques et privées, voire à ne plus sortir dans la rue ou alors espérer devenir sourd et aveugle ! Ce qui ne serait d'ailleurs pas à la gloire de Dieu non plus ....

Je vais donner quelques exemples rapides :

* en musique : Mozart était franc-maçon, Wagner sataniste. Etes-vous sûr que vos enfants musiciens n'ont jamais joué un morceau de Mozart ? Il serait bon, pour tenir la position énoncée plus haut, que vous effectuiez une recherche sur la vie personnelle et spirituelle de chaque compositeur dont vos enfants jouent des morceaux : vous auriez des surprises agréables (Bach, Beethoven, …) mais aussi TRES DESAGREABLES !!  Doit-on pour autant les retirer de leur cours de musique ?

* en littérature : Il y a peu de chances que vos enfants échappent aux Fleurs du mal de Baudelaire en seconde, ou aux oeuvres du mouvement réaliste en première dont font notamment parties toutes celles de Zola et qui dépeignent la vie de tous les jours dans ses détails les plus croustillants et sordides qui soient ! Ou encore,  Les liaisons dangereuses de Laclos en tant qu'oeuvre littéraire et cinématographique étaient au programme des épreuves de littérature de terminale du dernier Bac L. Aurai-je dû demander à ma fille de changer de filière pour éviter d'étudier cette oeuvre  d'une grande perversité ? Doit-on interdire à nos enfants l'accès au cours de français ?

* en art (peinture, sculpture, …) : les oeuvres de l'antiquité grecque (programme de 6ème notamment) et de la Renaissance qui mettent le nu en avant et émaillent les livres d'histoire. Combien d'adolescents se payent de bonne parties de rigolade derrière leurs livres d'histoire en examinant l'anatomie de ces statues grecques ? 

*en science : on peut citer les schémas de la reproduction humaine et les mêmes parties de rigolade, la manière dont est abordé le thème de la sexualité en primaire et au collège (avec démonstration de l'utilisation du préservatif), le thème de l'évolution ( programme de 3ème et de terminale pour les filières S), … Exit donc nos enfants de tous ces cours ?

 

Ce ne sont là que quelques exemples qui me viennent à l'esprit ,sans aucun effort de réflexion, mais la liste est infinie !!!

A contrario, je ne donne pas non plus carte blanche à tout ce qui porte l'étiquette '' chrétien'' :

* il y a des livres de théologie chrétienne bourrées d'erreurs doctrinales,

* il y a des musiques chrétiennes qui (c'est mon avis) ne reflètent pas grand chose de la gloire de Dieu (je pense notamment aux musiques chrétiennes de type rock et hard rock que plein de jeunes chrétiens écoutent et sur lesquels les parents ferment les yeux parce que '' les paroles sont chrétiennes '', mais quand on connaît les buts des rythmes musicaux du rock il y a de quoi se poser des questions !!)

* il y a des théories scientifiques chrétiennes qui nient les évidences ou veulent absolument faire tout coïncider avec le discours biblique et qui finissent par raconter n'importe quoi !

*et pour pousser plus loin, il y a nombre de chrétiens qui se comportent de manière pire que des inconvertis !

 

Et je dirai aussi :

* il y a beaucoup de bons et beaux livres dans la littérature de tous les pays qui présentent des valeurs saines et justes,

* il y a des compositeurs et des chanteurs qui ne sont pas chrétiens mais dont les musiques ou les textes sont sains et joyeux,

* il y a des émissions de télévision qui sont instructives et édifiantes,

* il y a des films au cinéma qui sont à recommander (je pense notamment à Invictus, qui retrace la vie de Nelson Mandela et que beaucoup de chrétiens feraient bien d'aller voir pour apprendre ce que signifie les mots pardon, réconciliation et engagement !)

 

Je suis donc profondément convaincue que tout ce qui s'appelle '' télévision '' ou '' cinéma ''  ou ''média x ou y '' ou '' culture '' n'est pas à mettre au panier et à fuir comme le Diable ! Enseigner cela, c'est davantage moraliser et infantiliser les personnes que les conduire sur le chemin de la maturité et du renouvellement de l'intelligence dont parle la Bible.

 

Personnellement, j'enseigne à mes enfants à DISCERNER !! Discerner le bien du mal, discerner le bon du mauvais, discerner ce qui honore Dieu et ce qui Lui fait insulte, discerner ce qui est beau mais diabolique, discerner ce qui est saint en apparence mais perverti en profondeur, etc etc … Et cela, je l'ai commencé dès leur plus jeune âge (2 ans), en regardant les émissions  enfantines avec elles, en leur expliquant pourquoi nous n'emmènerions pas tel livre de bibliothèque dans notre maison, pourquoi les paroles de telle chanson ne peuvent pas être agréées par le Seigneur, pourquoi je ne permets pas au papi de les emmener voir tel film mais qu'il peut les emmener voir tel autre, etc, etc, .... C'est un accomapgnement qui pend du temps car il nécessite présence et communications mais c'est un accompagnement qui paye. Et même aujourd'hui encore il m'arrive de dire à mes grandes que tel film ou telle chanson n'est pas bon à voir ou bonne à écouter quand on a le désir de ne pas polluer notre âme et notre esprit. Mais JAMAIS je ne leur interdirai de voir ou d'écouter quelque chose sur la seule base que ce n'est pas une musique ou un film chrétien !! Faire cela, ne conduirait qu'à provoquer en elle un rejet de la vie spirituelle et un clash dans nos relations qui les conduiront bien vite à trouver des biais pour accèder aux interdits à l'extérieur du foyer !

Je pense donc qu'une chanson qui prône des valeurs saines mais qui n'est pas chrétienne vaut mieux qu'une chanson de rock chrétienne, je pense qu'un documentaire vu à la télé qui met en avant la beauté de la Création est plus saint qu'une doctrine biblique erronée, etc etc, …

Je pense, au final,  que nous ne serons pas toujours après nos enfants pour faire le gendarme et mettre les interdits à leur place. Je pense qu'il vaut mieux éduquer que dresser. J'ai connu des familles où les parents interdisaient tout et dont les enfants ont très mal tournés. Et vice-versa. Il suffit d'ailleurs de lire les généalogies dans les Chroniques pour savoir que ce n'est pas si simple et unilatéral que cela.

Je crois donc, pour conclure,  qu'une approche qui apprend aux gens à exercer leur discernement et aux parents à accompagner leurs enfants seraient beaucoup plus édifiante et porteuse de fruits que l'approche '' à l'emporte-pièce '' et très simpliste qui consiste à jeter par dessus- bord tout ce qui vient de la télé, du cinéma ou des autres formes de médias et de culture. Car cette approche ne favorise pas non plus l'émergence d'une élite chrétienne apte à prendre des postes importants dans notre société pour influencer celle-ci. Elle ne produit tout simplement pas des chrétiens matures, qui savent marcher par eux-même, sans attendre que le pasteur leur donne '' le droit de '' ou '' l'interdiction de '' . Approche qui finit d'ailleurs par irriter et culpabiliser plutôt que de convaincre de péché car elle ressemble plus à une leçon de morale qu'à une évangélisation des consciences.

 

Pour terminer, je vous recommande un excellent livre sur la question : '' Briser la puissance de l'Ennemi '' de David Devenish aux éditions Sénevé. C'est un livre axé sur le renouvellement de l'intelligence et l'exercice du discernement au niveau des médias et de la culture.  

 

'' Ne vous conformez pas au monde présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, pour discerner quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bien, ce qui lui est agréable, ce qui est parfait. '' Romains 12 : 2

 

'' Tout m'est permis, mais tout ne convient pas. Tout m'est  permis, mais moi je ne me laisserai asservir par rien. '' I Corinthiens 6 : 12

 

'' Réjouis-toi dans ta jeunesse, que ton coeur soit heureux aux jours de ton adolescence, marche selon les voies de ton coeur et selon la vision de tes yeux. Mais sache que pour tout cela, Dieu te fera comparaître en jugement. ... Et souviens-toi de ton Créateur aux jours de ton adolescence ... '' Ecclésiaste 11 : 9 et 12 : 1

 

P.S : Pour conclure sur le point du livre Les Liaisons Dangereuses que notre fille a dû étudier pour le bac en tant qu'oeuvre littéraire et cinématographique, voici comment nous avons procédé car j'étais réellement ennuyée avec cette oeuvre du genre perverse : son papa a regardé le film avec elle en entier et nous en avons ensuite parlé ensemble en lui apportant des élèments de réflexion biblique. Elle a étudié le livre seule après sans s'y attarder plus que nécessaire et j'ai prié pour qu'elle ne tombe pas dessus à l'épreuve du Bac. Prière qui a été exaucée !!! Je crois que pour chaque situation Dieu peut inspirer les parents et leur donner la sagesse nécessaire pour accompagner leurs enfants sur le chemin de la sainteté. Il serait bien de le leur dire aussi pour qu'ils grandissent dans ce domaine !

Lorsque nos enfants ne peuvent avoir accès au privilège de l'école à la maison, feuilletons leurs livres de classe avec eux, discutons des cours, apportons-leurs des élèments de réflexion, accompagnons-les avec amour, sagesse, discernement et exerçons -les à .... exercer eux-mêmes leur propre discernement et à prier pour que les choses ou les  enseignements néfastes à leur âme et à leur esprit ne les impactent pas et ne soient pas pour eux des occasions de chute, de péché ou de tentations ! Apprenons-leur à être matures, responsables et autonomes pour que, devenus grands et adultes, ils puissent marcher seuls sur le chemin de la sainteté !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by heureusemaman - dans Education chrétienne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de heureusemaman
  • Le blog de heureusemaman
  • : Le but de ce blog est d'encourager les femmes en tant qu'épouses, mères et maîtresses de maison, de soutenir la famille et la maternité en ces temps difficiles.
  • Contact

Profil

  • heureusemaman
  • Je suis une  heureuse maman de 6 enfants entre 17 ans et 32 mois, mère au foyer, animatrice LLL, responsable de rencontre de mamans et enseignante de mes propres enfants  dans le cadre du homeschooling.
  • Je suis une heureuse maman de 6 enfants entre 17 ans et 32 mois, mère au foyer, animatrice LLL, responsable de rencontre de mamans et enseignante de mes propres enfants dans le cadre du homeschooling.

Ma p'tite famille :

Le papa : 47 ans, originaire de la Guadeloupe. Amoureux du jardinage et du bricolage. La maman 44 ans, institutrice qui n'a plus exercé depuis ..... hum hum ..., animatrice de réserve de La Leche League, ancienne monitrice de portage des bébés en écharpe, créatrice du concept des Rencontres de Mamans ( voir article à ce sujet) Les enfants : L'aînée , 20 ans, scolarisée à la maison de la 6ème à la Terminale (Bac L), licenciée en Langues Etrangères Appliquées (anglais - japonais), actuellement en Master 1de LEA Affaires Internationales, orientation projets culturels et humanitaires, anglais, japonais, arabe - 2 années d'avance (détectée enfant précoce)- responsable scout - piano ( 6 ans de Conservatoire) , guitare - A déjà voyagé dans plusieurs pays (dont 1 semestre d'études à Nottingham et un stage d'études en Israël)- La seconde , 18 ans, scolarisée à la maison de la 6ème à la Terminale (bac ES avec option maths renforcés),1ère année de Licence Arts Plastiques, 1 an d'avance - engagée dans le scoutisme - piano - La troisième, 14 ans, scolarisée à la maison depuis le CE1, en 3ème, piano, gymnaste et scout- La quatrième, 12 ans, scolarisée à la maison depuis le CP, en 4ème, une année d'avance, aussi détectée précoce - équitation, lecture - La cinquième, 10 ans, scolarisée à la maison depuis la MS de maternelle, CM2- au Conservatoire en violon et chant - gymnaste et scout - La sixième, 5 ans, n'a jamais été à l'école, unschooling (apprend autrement qu'en travaillant pour le moment !), très créative ! Le 7ème : dans la patrie céleste depuis le second trimestre de grossesse. Le plus heureux de nous tous :-)

Recherche

PSAUME 128

Heureux es-tu toi qui révères l'Eternel
et qui suis les chemins qu'Il a tracés !
Tu profites du travail de tes mains
Tout ira bien pour toi et tu seras heureux ...
Ta femme sera comme une vigne féconde chargée de nombreux fruits
Et, autour de ta table,
Tes enfants ressembleront à des plants d'oliviers.
Ainsi sera béni tout homme qui révère l'Eternel ...

ENCOURAGEMENT

'' Aies foi dans ta foi

  Doute de tes doutes

  Ne mets pas ta foi dans tes doutes

  Ni tes doutes dans ta foi. "

 Michel Allard

Plus précieuse que les perles

"Une femme capable, intelligente et vertueuse,

qui est  qui peut la trouver ?

Elle est beaucoup plus précieuse que des bijoux

et sa valeur est loin au-dessus des rubis ou des perles."

Proverbes 31 : 10 (version anglaise)

Citation

'' EXERCEZ VOS ENFANTS A L'AUTODISCIPLINE

 PLUTÔT QU'A LA COMPLAISANCE

PENDANT QU'ILS SONT JEUNES. '

Nancy Campbell

 (traduction libre)

 

Sur l'allaitement ..

'' Nourri aux seins de ma mère ! '' Cantique des Cantiques 8 :1

'' Je me levai le matin pour allaiter mon fils. '' I Rois 3 : 21

'' Même chez les chacals, on donne à téter, (...) cette belle qu'est mon peuple devient aussi cruelle que les autruches de la steppe. '' Lamentations 4 : 3

'' ... Les bénédictions des mamelles et du sein. '' Genèse 49 : 25

'' ' Fais ce que bon te semble. Reste ici jusqu'à ce que tu l'aies sevré. Que seul le Seigneur accomplisse Sa Parole. ' La femme resta donc et elle allaita son fils jusqu'à ce qu'elle l'eût sevré. '' I Samuel 1 : 23

 

VOIR ARTICLE '' LE MATERNAGE DANS LA BIBLE ''

 http://heureusemaman.over-blog.fr/article-29589181.html

 

Amitié

Deux amis marchaient dans  le désert.

A un moment, ils se disputèrent et l'un des deux donna une gifle à l'autre.

Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit dans le sable :

'' Aujord'hui, mon meilleur ami m'a donné une gifle. ''

Ils continuèrent à marcher puis trouvèrent une oasis dans laquelle ils décidèrent de se baigner.

Mais celui qui avait été giflé manqua de se noyer et son ami le sauva.

Quand il se fut repris, il écrivit sur une pierre :

'' Aujourd'hui, mon meilleur ami m'a sauvé la vie. ''

Celui qui avait donné la gifle et avait sauvé son ami lui demanda :

'' Quand je t'ai blessé, tu as écrit sur le sable. Maintenant, tu écris sur la pierre. Pourquoi ? ''

L'autre ami répondit :

'' Quand quelqu'un nous blesse, nous devons l'écrire dans le sable : les vents du pardon peuvent l'effacer.

Mais quand quelqu'un fait quelque chose de bien pour nous, nous devons le graver dans la pierre : aucun vent ne peut l'effacer. ''

 

                                                                             Texte anonyme.